• Christophe et Olivia

Un déconfinement de rencontres !

Quel plaisir d'accueillir chez soi de parfaits inconnu.e.s, qui en nous contactant nous ont touché, ont su attiser notre curiosité, nous ont donné envie de les rencontrer.

Quel frisson lorsque pour la première fois, on les voit arriver ! A pied, à vélo, en voiture, en camionnette…

"On se fait la bise ? On se fait pas la bise ?" On ne sait jamais !


Mais en même temps, on va passer une semaine ensemble à vivre comme une famille, on se fait confiance dès le début, si on avait le moindre doute sur notre état de santé, on n’aurait pas ouvert nos portes, et ils n’auraient pas toqué à la nôtre !


Et c’est ainsi que démarre de longues présentations de nos parcours, de longs échanges autour de thèmes toujours plus variés. On peut vous le dire : ça nous permet de voyager depuis chez nous ! Ça nous fait réfléchir, ça nous ouvre de nouvelles portes jusque-là inconnues. Les thèmes sont si variés qu'on a du mal à se souvenir de tout, mais certains nous ont marqué !


Des découvertes des populations reculées du Ladakh, de la réalité du monde du spectacle français, du mode de vie des mésanges nonnettes et de la floraison d’orchidées sauvages, de la gestion des écoles démocratiques, d’un demi-tour du Monde à vélo par des contrées qu’on pensait impossible à parcourir, de la découverte du métier de grimpeur-cueilleur,  de la relativité de notre pensée et de la réalité perçue autour d’improvisations musicales, de débats sur l’énergie dite renouvelable, de beaux moments à jouer tout simplement en famille et à partager autour des cultures du Monde et des cultures de bactéries !


Que de beaux échanges nous avons eu cette saison. Des wwoofeurs tous plus engagés, passionnants, humbles, en recherche d’eux-mêmes ou d'autre chose. Encore une fois, de merveilleuses rencontres, de vraies amitiés qui se sont créées.

Caro, David, Cécile & Mika, Anaïs & Clément, Rémi, Simon, Sophie & Léna : un grand merci du fond du cœur pour votre venue.


On ferme nos portes pour cette saison car les grands travaux arrivent et il nous faut être intégralement dédiés et concentrés sur la masse de travail qui va débarouler !

On vous tient au courant rapidement ! Ça s’annonce folklorique !!!


Petite chenille va devenir un beau papillon ! Mais pour ça, va falloir travailler un peu !




38 vues0 commentaire