Un chantier pas comme les autres!

Voici donc qu'on nous annonce que le confinement est fini...

Restons prudents, mais alors côté organisation...c'est ce qu'on appelle une bonne dose de stress positif! Les déplacements ont été bien plus compliqués, les livraisons sont toujours incroyablement longues, mais nos escargots eux...

ils sont bien à l'heure !!!

Pour une fois, c'est eux qui sont dans les temps; notre histoire leur donne raison!





Puisqu'une transition de vie ne se fait pas à moitié, et puisque les banques et impôts nous rappellent constamment que nous devons "entrer dans le moule" d'une manière ou d'une autre, il nous a fallu choisir une voie qui convienne à nos valeurs, à notre perception du travail, au rythme de vie que nous cherchons. L'héliciculture, ou élevage d'escargots, s'est présentée comme souvent dans la vie, comme une simple idée, qui a force d'être réfléchie, s'est montrée compatible avec nos choix.

Après plusieurs formations, et d'autres à venir, le métier comme toujours, rentre par l'expérience. Alors nous avons expérimenté l'année dernière dans un parc construit au bout du potager. Nous avons nourri, récupéré, pris soin, subit de lourdes pertes, optimisé, réfléchi tout au long de la saison dernière.





Aujourd'hui vient l'heure du grand chantier.



L'expérimentation grandeur nature est désormais au pied de notre potager. Des centaines de mètres de planches, des centaines de kilos de piquets bois, des dizaines d'arceaux massifs, et la détermination d'un homme, qui dans ces conditions isolées de toute aide de Wwoofers ou d'amis, s'est démené pour créer cette incroyable structure.


Laissons désormais le temps aux semences de trèfle, phacélie et moutarde de prendre leur racines, sécuriser le tout, disposer les mangeoires et planches de collages, et nous aurons de quoi accueillir nos pensionnaires pour leur offrir une belle saison !






93 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout