• Christophe et Olivia

En route vers l’installation

2020 promet d’être riche en découvertes !


Alors que l’on se prend de plein fouet les lourdeurs et absurdités de l’administration agricole française, force est d’admettre que l’allocation de la DJA (Dotation aux Jeunes Agriculteurs) ne fera pas partie de notre base de départ. Alors oui, disons-le ouvertement, on nous refuse quasiment 40 000€ d’aide sur la base d’un critère honteux, qui veut que le demandeur doit avoir moins de 40 ans à la date d’installation. Comprenons donc qu’à 40 ans +1 jour, on est plus considéré comme « jeune agriculteur » ; alors qu’on crée entièrement une exploitation, qu’on n’est pas issu du monde agricole, et qu’on joue la viabilité de notre projet de vie, avec enfants en bas âge et crédits contractés. Pourquoi serait-on moins légitime à être aidé que de jeunes sorti.e.s d’études ? Le débat est ouvert, mais le système semble bien difficile à bouger.


Même si le moral est parfois lourd face à ces injustices infondées (ou alors uniquement « fondée » sur une discrimination liée à l’âge), il nous faut avancer face au courant et se remotiver pour créer l’exploitation, choisir une banque pour un emprunt, et lancer les travaux pour réaliser parcs extérieurs et laboratoire de transformation.


Installation « non aidée » c’est sûr, mais installation quand même !


Et les chantiers ne vont pas manquer !

Wwoofers débrouillard.e.s, vous êtes les bienvenu.e.s !


Parce que oui, ce ne sont pas 5000 escargots qu’on accueille cette année, mais 100 000 ! On ne fait pas les choses à moitié, on se lance pour de vrai cette année. A nos tronçonneuses pour ériger les structures des parcs, à notre huile de coude pour bâtir un laboratoire aux normes en lieu et place de notre sous-sol actuel, à notre imagination pour construire un métier correspondant à nos besoins, à nos attentes et à notre rythme.




41 vues0 commentaire